radio
rss facebook
twitter myspace

Pages: 1 [2] 3 ... 26 27 +
Le coin des poètes. 10-août-2009 à 18h54
leparadu17
Moderateurs
2752 messages
Aucun geste ne sera assez aimant
Aucune parole ne sera assez belle
Aucun sacrifice ne sera assez grand
Aucune folie ne sera assez éternelle

Le temps ne sera jamais suffisant
Ni les surprises, ni les beaux moments
La vie entière ne sera pas suffisante
Ni les promesses, ni les étoiles rayonnantes

Aucun sourire ne sera assez lumineux
Aucune caresse ne sera assez passionnée
Aucun rire ne sera assez joyeux
Aucun baiser ne sera assez sucré

Pour te montrer combien tu me plait...

Le coin des poètes. 10-août-2009 à 21h25
Cerisee
Membre
627 messages
Abandon.

Le jour se lève. Sentant les longs et lourds bras
Du soleil inondant mes joues, glacées et pâles
De chaleur, je lutte contre ce froid climat
Dans ma couverture rugueuse et hivernale.

J'entendis alors les pas d'un homme ; la cloche
Venait de sonner et le parsoissien marchait
Vers moi. L'individu me questionne, je hoche
La tête et me cache pour me réconforter.

Une étrange peur s'est formée : je veux dormir !
Je veux pleurer, arrêter de souffrir, mourir !
Ma vie se déroule avec trop de nuages
Même si je suis à peine à la fleur de l'âge.

Puis ses mains, douces et légères comme la brise
Qui souffle me mènent à une chaleur comprise.
Mes yeux ne clignant pas, il réalisa bien :
La lumière était noire, je n'y voyais rien.



Travail pour un DM de Français, dans ce poème se trouve des rimes croisées et suivies, deux enjambements, des riches riches, un rejet, deux métaphores, une ou deux comparaison(s), une personnification, une antithèse, l'évocation des cinq sens, une diérèse, une allitération et une assonnance. De plus, les vers sont (presque) tous en alexandrins (un ou deux sont en 11 ou 12 syllabes). Pour finir, il fallait écrire une strophe exprimant la révolte de qqch.
Le rythme n'est pas bcp travaillé, désolée. =/


Plus je relis ce poème, moins je l'aime.
Le coin des poètes. 11-août-2009 à 02h02
deno1er
Membre
671 messages
J'adore ce sujet *o* tous vos poèmes sont sublimmes voila un des miens qui parlents des enfants solkdats T_T sa me fait mal pour eux

L'homme a t'il une raison pour engager le combat
il combat car il vit la verité c'est cela je la dit voila
Il met en danger son propre monde,la terre
Par son besoin incessant de nouvelle guerre
Sur ce sol dont les rainure sont imbibé de sang
Des demons on mélée a ces horreur des enfants
Comment oublier la vision terrible de leur corps
L'homme ne sait semer derriere lui que la mort
Peut-ont de leurs joue effacé ces pleurs
Faire quitter de leurs yeux cette terreur
Pourquoi les avoir obligé a prendre les armes
Si ce n'est de voir couler a flots leur larmes
Pouvons nous alleger leur peine leur tristesse
Nous devons oter cette douleur qui les opresse
On les arraché a leur meres ou a leur soeur
Malgré tout de tenir les armes il ont peur
Nous les forcons a risquer leur vie
De nos guerre c'est eux qui paie le prix
D'un futur nous les avons priver
Leur jeunesse on leur a voler
Les yeux denué d'emotions le regard perdu
Courant pour echappé aux balles et aux obus
Nous sommes le pires de tous leurs demons
Tant que ces attrocité seront le repos ils n'auront
Le coin des poètes. 11-août-2009 à 02h53
Zacarian
Moderateurs
688 messages
Déno j'ai adorer ton poème alors je vais essayer d'en écrire un même si j'ai pas les idées claires

Je suis seul face à moi même, impuissant
Accroché à ce monde et cette haine me rongeant.
Les corps jonche le sol et mon amour disparate
Pour cette vie à jamais avec moi ingrâte
Dans l'éternité je souhaiterais me mêler
Et receuillir ceux qui se sont égaré.
Et pourtant je ne peux qu'admirer
ce que l'homme, dans sa folie à créer.
Devant moi, paysages choatiques
Derrières moi, existences pathétique
Mêler à ce qui n'aurai dû être qu'une rixe
Ce qui attends le peuple est une nixe.
Les noyants dans le sang, impitoyablement
n'ayant que faire des femmens, des enfants.
Ces abonminations dont l'histoire n'est fier
N'est autres que ces bains de sang apellé "guerre"
Le coin des poètes. 11-août-2009 à 11h10
tininy
Responsables Gestion Mangas
921 messages
Un petit poème écrit pour mon premier petit copain et c'est pour vous dire que ça date



Ma mémoire se fane, mes pensées s'envolent
De toi il me reste qu'un sourire fiché
Une photos jaunie sur la cheminée
A quoi as tu bien penser
Juste avant de sauter
De toi il me reste qu'un rire esseulé
Dans les ténèbres tu as disparut
Que cette promesse soit rompu
Jamais je ne l'aurai imaginé
De toi il me reste qu'un souvenir
Qui pourrait me rendre ce sourire
Et ainsi me soulager
Personne n'arrive alors c'est décidé
Ma révérence je doit tirer
Car l'enfer m'attend et j'y suis dévouée
Ainsi mon âme pourra renaitre
Éternelle dans un monde iréel




Si tu veux être mon hérisson je serai ta spontex
Le coin des poètes. 11-août-2009 à 22h49
deno1er
Membre
671 messages
*o* J'aime vraiment trop ce post plus de poèmes encore plus *o*

Ma vie n'est qu'une passion ephemere
Au fond de moi l'amour se terre
Mes sentiments j'ai toujours garder secret
Peut-etre qu'un jour je les devoilerais
Comment t'ouvrir mon coeur
Lui qui emplis de mille peur
Comment te montrer mon amour
Moi qui de toi m'ennuie chaque jour
Je continuerais d'avancer
Meme si je ne doit rien avouer
A tes cotés j'explorerais l'infini
Pour ton bonheur je donnerais ma vie
Je te trouve plus sublimme que mille roses
Mais te le dire jamais je n'ose
Tout te devoiler j'ai tenter nombres de fois
Mais jamais tu n'as entendu ces mots de ma voix
Quand je regarde tes yeux
Je peux toucher les cieux
A mon amour je suis rettissant
Pourquoi je ne puis dire mes sentiments
Le coin des poètes. 12-août-2009 à 01h16
bakemono
Membre
1202 messages
Juste par ce que ça fait sortir les choses, desfois.


Elle te prends et te balance
Gardant une longueur d’avance
Derrière chacun de tes pas
Ombre rôdant sur les toits

Elle te ronge quand par malheur
Du tréfonds de tes bassesses
Elle se penche sur ta douleur
Enfouie dans les ombres épaisses

Quand sur ses yeux antracytes
Passe la lune fatiguée
Elle plante là où ça palpite
Un désire bien affûté

Te voila beau, le cœur coincé
Entre la fourchette et ses lèvres
Fleur poussant dans les rêves
Du plus beau des cerisier.
sauvez un arbre, bouffez un castor!
Le coin des poètes. 14-août-2009 à 21h47
Cerisee
Membre
627 messages
La nuit ?
Le coin des poètes. 14-août-2009 à 22h03
bakemono
Membre
1202 messages
La femme
sauvez un arbre, bouffez un castor!
Le coin des poètes. 14-août-2009 à 22h08
denger67
Membre
732 messages
Si cerisee aurait dit la femme t'aurai dit la nuit?

merci a Zac pour la signature
Le coin des poètes. 14-août-2009 à 22h11
Cerisee
Membre
627 messages
Tu considères la nuit comme la femme.
Le coin des poètes. 14-août-2009 à 22h13
denger67
Membre
732 messages
considérer la nuit comme la femme?
généralement moi la nuit me fait penser a solitude,froideur,repos et plein de truc dans le genre alors...

merci a Zac pour la signature

Pages: 1 [2] 3 ... 26 27 +
Le coin des poètes. 14-août-2009 à 22h19
Cerisee
Membre
627 messages
La nuit représente différentes choses, pour différentes personnes :)
(Faut pas chercher plus loin pour "Tu considères la nuit comme la femme.", c'est un truc entre nous)
Partenaires


Stats

Serveur 1:
Serveur 2:
Serveur 3:
Serveur 4:
Serveur 5:
En ligne:
1 non Inscrits
0 Inscrits
En ligne:
2 283 Mangas
14 535 Episodes
IRC:
Serveur: irc.fansub-irc.eu
Salon: #mangas-tv
Contacter Mangas-Tv