radio
rss facebook
twitter myspace

Pages: [1] 2
Mes écrits (romanesque) 21-mai-2011 à 10h21
Zet
Membre
14 messages
Voilà mes écrits romanesques (je fais pas que des p'tits poème en prose xD
Donc je vous préviens, ce n'est que la version alpha (j'ai pas trop envie pour le moment de tout reprendre depuis le début dit moi ce que vous en pensé j'espère un jour être dans une librairie avec la version final :p

I
Là où tout commence.

Dans une nuit sans lune, je me balladais dans la ville, ma classe était en sortie scolaire, et moi qui était sortie dehors pour me changer les idées. Une bien belle erreur, tout ça comme je venais de me disputer avec ma meilleure amie. Tout d'uin coup un bruit, non, un hurlement se fit entendre dans un bar non loin où j'étais. J'vais peur, car cette hurlementcar cette hurlement resemblais à un cri de douleur d'une jeune femme. La curiositée peut-être, ou alors la naiftée de savoir ce qui venait de se passer. Je me suis donc mise à courir dans la direction du bar. Arrivée à la feunetre du bar, j'y ai glissé un coup d'oeil. Un vrai désastre avait eu lieu, le sol du commerce était imaculé de sang, et le corps de la femme morte au sol n'avait pas grand chose à me faire rire. Elle a été comme dévorée par une autre personne. Je poussa un cri de frailleur, quand un grognement se fit entendre derière moi et qui fesait que de se raprocher. Je me suis retournée et je vis un homme, enfin se qui en restait, car il ressemblait plus à un mort sortie de son sommeil.Je n'ai pas crié, j'avais que une chose en tête s'était de rejouindre les autre de ma classe qui était dans l'hotel deux rues plus loin de là ou je me trouvais. En route pour l'hotel, je vis d'autre cas de ce genre, est-ce une invasion ou alors, les morts se reveillent belle et bien de leurs repos ?

Enfin arrivée à l'hotel, je blocas la porte par un fauteille avant de crié pour que tout le monde se reiveille et qui vienne voir poruquoi. C'ets alors que la prof est venu me voir en me disant.
-Louise ! Pourquoi cris-tu comme cela ?
-Madame... Des, des.....
-Des quoi répond !
Je n'eu pas le temps de lui répondre qu'un Zombi s'écrasa sur la porte. Tout le monde firent effrayé, certaines en sont même évanouie et d'autres sont sortis dehors, mais malheureusement pour eux ils se firent tous dévorer comme un lion déchicte sa proie. Je me suis réfugiée dans la cuisine un lieu où les armes du genre couteau y était le plus présent. On était que six personnes à avoir la même idée, les morts-vivant eux, veunaient de passer la porte principal et à ce ballader dans les couloirs. Un élève plutôt beau prit la parole.
-Qu'est ce qui se passe ! Dit-il.
-Commence déjà par te présenter et on véra plus tard, répondit un autre.
-Bon je m'appelle Keï et la fille avec moi s'appelle Yuzue, nous somme d'origine japonaise, maintenant, vous me dites se qu'il ce passe !
-C'est des mort-vivants espéce d'abrutie, je le lui dit avec la plus grande simpatie.
Tout le monde se mirent a me regarder, comme si je savait tout, ou que j'avais le don de savoir où aller. C'était peut-être vrai car j'ai lu beaucoup de choses sur les mort-vivants, comme comment ils se comportent, se qui pensent, c'esdt a dire rien. Mais c'était la première fois que j'en voillais des vrais de mes porpres yeux. La seul solution qui était pour moi potable et de tout simplement se rentre dans une gendarmerie, vue que là bas, il y a des armes et c'est entouré de grillage solide. J'ai voulu prendre la parole mais, on me la prise avant que je parle.
-Je suis Kato, et j'aimerai vous dire mon idée, je pense qu'il serait bon de prendre le bus scolaire et de se déplacer jusqu'à un endroie où, il y a des vivres.
-C'est une bonne idée, dit Yuzue à son frére.
-Mais qui sait conduire un bus ici ? Demande-je.
Une personne leva la main, c'était une fille de mon age, elle était habillé comme un gothique et avait tout pour plaire a un mec qui aime ce genre de fille, elle prit la parole.
-Je sais en conduire un, et vous ne serez pas mon nom, tant que je reste assez longtemps en vie pour m'amuser à tuet c'est pouriture !
Ma parole, c'est une vrai sadique cette fille, on ne se demande pas pourquoi elle sait conduire un bus. Mais on se leva tous, je pris un manche à ballai, comme tout les autres sauf Kato qui avait rajouté un couteau au bon pour en faire une lance.

Voilà pour le premier chapitre dans deux semaines le deuxième que j'avance un peu sur le 4ème ou 5ème je sais plus :p (comme vous pouvais le voir il y a beaucoup de fautes de syntaxes de conjugaisons d'orthographe... Mais j'ai laissé ma version final du 1er chapitre au lycée )
Coincé dans ce lieu sombre,
Je sourie à la mort.
Rien ne m'arrêtera,
Je suis un tueur !
Ne me regarde pas tel un dieu...
Je ne suis pas ton esclave,
Je suis Lucifer !
Et mon but c'est ta mort,
Même si je dois mener le monde,
A sa destruction !
Mes écrits (romanesque) 21-mai-2011 à 16h55
Eldwynia
Membre
198 messages
Salut,

Tu as encore un long chemin à faire en orthographe, grammaire et conjugaison.

Je vais te donner quelques petits exemples à corriger :

"Dans une nuit sans lune"

Tu ne peux pas dire "dans" une nuit, par contre "par une nuit sans lune" sonne déjà mieux.

je me balladais dans la ville.

On ne se balade pas dans la ville, mais en ville. De plus tu répète deux fois de suite "dans" ce qui ne sonne pas bien. Balader, ne contient qu'un seul "L".

Bon courage (^_^)
Mes écrits (romanesque) 22-mai-2011 à 04h16
Oubli
Membre
471 messages
Question orthographe, c'est clair qu'il reste un peu de chemin à parcourir.
Mais on sent ton application. C'est sympa. Continue comme ça ! (:
J'ai toujours eu ce sentiment un peu étrange d'être comme extérieur à mon corps. Cette impression de flotter quelque part au dessus, ou d'être dans une salle de cinéma, assis au fond, en train de regarder un long film interminable et à attendre que quelque chose se passe. Cette impression de lutter pour devoir rester éveillé, cette envie d'attraper le personnage principal pour lui dire de se bouger, sans cependant pouvoir rien faire sans briser l'écran.
Mes écrits (romanesque) 22-mai-2011 à 09h59
Zet
Membre
14 messages
Non mais comme j'ai dit à la fin de mon post c'est le brouillon la version sans faute et dans ma session au lycée

Merci sinon pour votre critique
Coincé dans ce lieu sombre,
Je sourie à la mort.
Rien ne m'arrêtera,
Je suis un tueur !
Ne me regarde pas tel un dieu...
Je ne suis pas ton esclave,
Je suis Lucifer !
Et mon but c'est ta mort,
Même si je dois mener le monde,
A sa destruction !
Mes écrits (romanesque) 22-mai-2011 à 11h50
Eldwynia
Membre
198 messages
Ben alors, nous on veut la version sans fautes !

On attend ça ... euh, bientôt
Mes écrits (romanesque) 22-mai-2011 à 13h48
Zet
Membre
14 messages
bah demain ou après demain normalement
Coincé dans ce lieu sombre,
Je sourie à la mort.
Rien ne m'arrêtera,
Je suis un tueur !
Ne me regarde pas tel un dieu...
Je ne suis pas ton esclave,
Je suis Lucifer !
Et mon but c'est ta mort,
Même si je dois mener le monde,
A sa destruction !
Mes écrits (romanesque) 23-mai-2011 à 05h44
jer28
Membre
940 messages
Désolé mais pour moi c'est du déjà vu tout ça.

Ça semble inspiré de High School of the dead, 2 japonais qui sortent de nul part et un bus, puis la lance.
Je pense déjà connaître la suite.

Penses à décrire les décors ainsi que l’apparence des personnages ,ça apportera un plus a ta nouvelle.
Ainsi qu'un petit résumé ,avant de passé dans le vive de l'action. Histoire de comprendre le lieu, comment et pourquoi ,quand tout cela s'est produit.

Bon courage pour la suite.
Mes écrits (romanesque) 23-mai-2011 à 18h13
Zet
Membre
14 messages
Euh c'est pas pour te déplaire mais j'ai commençais a avoir les idées avant que je connaisse Highschool of the dead, je me suis surtout surtout beaucoup inspiré de tout les films de zombi que j'ai vue (je dois être à une bonne cinquantaine maintenant :)) mais le coup du bus par contre c'est un film d'action avec will smith j'ai été étonné en retrouvant l'idée dans HSOD mais bon Sinon pour les personnages et les décors la description et presque inexistant car :
D'une je déteste ça dans les romans mais j'ai eu l'envie de laissé faire l'imagination du lecteur.
De deux j'ai aussi eu l'idée que plus l'histoire avance et plus le décors sera décrit car un collégien fait pas tellement attention à ce qu'il l'entour mais la vue qu'il peut y avoir des attaques, bah il vous se mettre a regarder autour.
De trois, pour les descriptions des personnages au départ j'étais parti sur l'idée de les dessinés (au faite c'est surtout que les personnages sont inspiré de connaissance)

Voilà j'espère avoir un peu démenti ton appréhension mais si ce n'est pas le cas j’espère que la suite le fera pour moi

Bon demain mise à jour du chapitre un et chapitre deux :)
Coincé dans ce lieu sombre,
Je sourie à la mort.
Rien ne m'arrêtera,
Je suis un tueur !
Ne me regarde pas tel un dieu...
Je ne suis pas ton esclave,
Je suis Lucifer !
Et mon but c'est ta mort,
Même si je dois mener le monde,
A sa destruction !
Mes écrits (romanesque) 23-mai-2011 à 20h14
morgtaur
Membre
2576 messages
Là, je ne suis pas d'accord avec toi.

Les décors sont primordiaux. Le principe d'une nouvelle/roman, c'est de narrer une histoire, du point de vue du personnage ou d'un point de vue objectif. Dans tous les cas le lecteur doit être renseigné sur les différents éléments du décors. Peut être que les longues descriptions t'ennuient quand tu lis, il n'empêche que tu sous estimes leur importance.

Personne n'a envie de lire un texte, une narration dont on ne sait rien de l'environnement. L'imagination du lecteur doit être secondaire. Tout doit lui être servis sur un plateau d'argent pour lui donner envie. C'est valable pour les descriptions, mais aussi l'orthographe, la syntaxe, la lourdeur des phrases...

Ensuite, ne pas tomber dans l'excès inverse, ne pas servir une choucroute de descriptions, mais plus jouer sur les métaphores et allégories. C'est comme ça que se construit une bonne nouvelle.

Tu n'aimeras probablement pas ce que j'ai dit, mais tous les avis doivent te servir, les positifs comme les négatifs, pour pouvoir évoluer

Bon courage
Mes écrits (romanesque) 26-mai-2011 à 13h47
dragonbreath
Moderateurs
855 messages
Bonjour,

Je sais que je vais probablement avoir le mechant role dans toute cette histoire mais pour ma part tu n'as pas relu ton texte avant de le mettre sur Mangas-TV, ce qui est quand meme le minimum. Je peux accepter qu'il y ai des faute d'orthographe, meme moi j'en fais pleinmais que tu y répete des morceau de phrases("J'vais peur, car cette hurlementcar cette hurlement resemblais à un cri de douleur d'une jeune femme." c'est un peux bacler.


En plus cela ne donne pas tres envie de s'atteler a lire un long texte comme ça. Aussi il y a des phrase qui manque de sence a mon gout. par exemple "La curiositée peut-être, ou alors la naiftée de savoir ce qui venait de se passer." Il n'y a pas d'action dans cette phrase hors ton début de phrases projette une action.


Ensuite je vais te demander de mettre ton texte par chapitre (si tu travail par chapitre bien sur) en spoil. Ca évitera que la page n'ateigne des longueure énorme.
Travaille peutetre plus avec des alinéas. Cela facilitera la lecture et sera plus plaisant a lire.

Bonne chance quand meme pour ton roman. Amicalement Dragonbreath.

Venez vite voir le Fanarts!
Mes écrits (romanesque) 11-juillet-2011 à 15h06
pucinette
Membre
166 messages
BOnjour,

Je ne suis pas une grande rédactrice, mais je vais me permettre de te dire ceci :
- soit constant dans le temps utilisé;
- fait attention à ton français.

Il y a des fautes qui pourraient être évitées après relecture, et les mots dont tu doutes pour l'orthographe, fait une recherche dans un dictionnaire.

ex : le mot "naiftée" s'écrit naîveté
le mot "frailleur" s'écrit frayeur

Sur ce bonne continuation, l'important est de prendre du plaisir à ce qu'on fait. Cependant quand on décide de le présenter, un travail soigné est plus apprécié.
Mes écrits (romanesque) 11-juillet-2011 à 18h12
titus3000
Membre
28 messages
En premier lieux merci de nous faire partager votre passion : l'écriture

il y a certaines idées mais et je pèse mes mots ,sans forcement regarder les aspects techniques ( gammaires , fautes diverses ) , j'ai décocré du texte au bout de 4 lignes.

Bien qu'ayant survolé la suite du texte ( votre projet ) , il n'y a hélas rien pour m'immerger dans votre histoire.

Bon courage pour la suite de votre projet et surtout il faut savoir passer outre certaines critiques parfois car l'essentiel la dedans c'est votre oeuvre . Et non celle d'un autre

En espérant voir une version plus aboutie de cette histoire.

Pages: [1] 2
Mes écrits (romanesque) 16-juillet-2011 à 12h14
olypse
Membre
321 messages
Bonjour.

J'attendais la version sans faute, et la bac étant fini depuis une semaine, je vais donc laisser un message au cas où tu repasses par ici.

Alors, au point de vue histoire : rien de très original, une horde de zombie qui envahissent la ville et les vivants qui cherchent à s'échapper (d'ailleurs, au passage, ça commence fort : il y a déjà des zombies partout et en grand nombre, fais gaffe à garder le rythme).

Les personnages ne sont pas assez détaillés et n'ont pas assez montré leur personnalité pour savoir si je peux m'y attacher. Quand au décor, pour le moment, il se limite à un commerce et un hôtel, avec la rue qui les relie, pas suffisant pour s'y immerger.

En tout cas, je te souhaite bonne chance pour la suite. Et je te félicite pour le courage dont tu as fait preuve en postant ce texte, chose dont je serais incapable de faire si j'avais quelque chose à proposer.

Cordialement, Olivier.
Un homme se promenait, à une époque lointaine, dans une forêt dense lorsqu'un violent orage gagna les collines environnantes. Tandis qu‘il courait pour se mettre à l‘abri, il aperçut une grotte dans laquelle il se réfugia. Soudain, une lumière étincelante, provenant du fin fond de la grotte, scintilla. Intrigué par ce phénomène et inconsciemment attiré par cette lueur, il décida de découvrir ce qui se cachait derrière cela. Au fur et à mesure qu'il avançait, cette lumière s'intensifiait. Arrivant tout près du lieu en question, il vit un promontoire sur lequel se trouvait un médaillon qui brillait de mille éclats. Il décida de le prendre comme mystérieusement appelé par cet objet. C'est alors qu'un magicien apparut et lui dit ces mots : "toi, héritier de l'esprit de la terre, veilles sur ce médaillon afin d'empêcher les ténèbres de s'abattre sur notre futur". L'orage s'étant arrêté, il décida de rentrer chez lui.

http://oliviou.vefblog.net/
Partenaires


Stats

Serveur 1:
Serveur 2:
Serveur 3:
Serveur 4:
Serveur 5:
En ligne:
1 non Inscrits
0 Inscrits
En ligne:
2 283 Mangas
14 535 Episodes
IRC:
Serveur: irc.fansub-irc.eu
Salon: #mangas-tv
Contacter Mangas-Tv